Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 13:59

Société

 
Pointe-Noire

 

 

Il terrorisait les populations au nom de Sassou

 

 

La Police Militaire de Pointe-Noire a arrêté le 10 mai dernier un citoyen congolais qui abusait des habitants de Mongo-Kamba sous l’uniforme de la Garde Républicaine (GR), unité chargée de la sécurité du Président de la République. Le monsieur aurait reconnu les faits et se trouve en détention à la gendarmerie.

 

Difficile pour les populations de Mongo-Kamba d’oublier un citoyen congolais qui pendant longtemps n’a fait que semer la terreur et même l’horreur dans ce quartier de l’arrondissement 4 Loandjili de Pointe-Noire. Bien drapé dans son uniforme militaire avec trois barètes sur les galons et coiffé d’un béret violet, ce monsieur se présentait auprès des populations comme un sergent-chef de la GR d’Oyo (village natal du Chef de l’Etat) où sa compagnie est dirigée par un adjudant. Or, selon certaines sources militaires, il n’existe pas de GR à Oyo et qu’à l’armée un adjudant ne peut être à la tête d’une compagnie. Une compagnie n’est dirigée que par un officier. Mais, vertu de ce « noble » statut, il avait créé un parking privé et en prélevait les droits auprès des taximen. Il interpellait les automobilistes, les verbalisait et percevait des pourboires. Il allait même jusqu’à agresser certains policiers qui lui répondaient timidement certainement en raison de sa qualité d’agent de la GR. C’est ce qui ressort de nombreux témoignages recueillis auprès des habitants de Mongo-Kamba. Lesquels, lassés d’être malmenés par Django*, l’ont dénoncé à la Police Militaire. Et selon la Police Militaire, ce compatriote sans emploi et père de quatorze enfants faits avec trois femmes, aurait au cours d’un interrogatoire, avoué les faits qui lui sont reprochés. Il est actuellement à la Gendarmerie qui, sans doute, le mettra à la disposition du Procureur de la République pour une éventuelle ouverture d’instruction. En attendant une information judiciaire, une question capitale bouscule jusqu’ici les esprits. Si, comme il aurait déclaré à la Police Militaire, Django avait acheté l’uniforme sous lequel il opérait, qui le lui avait au préalable vendu ? Ça va se savoir.

 

 

*Nom d'emprunt

 

 

Le Gendarme de Saint-Tropez

Partager cet article

Repost 0
Published by lakuzateur
commenter cet article

commentaires

babissat servais magloire 20/05/2012 17:18

si toute la presse pouvait nous informer de la sorte,je crois que beaucoup des choses cachées devraient être vues au grand jour merci de l'info